fren

Qui sommes-nous ?

Nous résumons ici les différentes responsabilités des membres de l’Institut qui s’impliquent activement dans la recherche et les actions de l’Institut.

La présidence

Michelle Bergadaà
Université de Genève, Suisse

Le rôle de la présidence

Recevoir les demandes d’aide de la part de personnes physiques ou morales dans des cas de fraude ou de plagiat académiques, définir la recevabilité de la plainte et en informer le Bureau.

Organiser les réunions semestrielles du Bureau, du Conseil scientifique, des conseillers pays et de leurs invités.

Organiser le colloque international de recherche et d’action tous les deux ans.

Accompagner et participer aux recherches de l’Institut en matière d’intégrité et de lutte contre la fraude et le plagiat.

Valider les directives de l’Institut avant leur publication.

Diffuser la lettre «Intégrité académique ».

Le bureau

Michelle Bergadaà
professeur, Faculté d’économie et de management, Université de Genève, Suisse

Pierre Hoffmeyer
secrétaire général, professeur honoraire, ancien chef du Département de chirurgie, HUG, Genève, Suisse

Jean-Pierre Méan
 Conseiller Certification ERI, ISO expert on ISO 37001

Asaël Rouby
trésorier, Luxembourg

Jean-Baptiste Soufron
conseiller juridique, avocat, journaliste, ancien secrétaire général du Conseil national du numérique (CNNum), Paris, France

Le rôle du bureau

Coopter les nouveaux membres, conseillers scientifiques et responsables pays.

Convoquer les assemblées générales ordinaires et extraordinaires.

Prendre les décisions relatives à l’admission et à la démission des membres ainsi qu’à leur exclusion éventuelle.

Veiller à l’application des statuts, rédiger les règlements et administrer les biens de l’Association.

Procèder à la mise en place des cadres de médiation selon le protocole de l’Institut, en informer les acteurs.

Procèder à la mise en place des cadres de plainte académique selon le protocole de l’Institut, en informer les acteurs.

Définir les axes d’investigation de l’Institut dans sa dimension « action ».

Le conseil scientifique

Pierre-Jean Benghozi, conseiller « Digital », professeur, Ecole polytechnique, Paris, France

Sarah Carvallo, « formation doctorale », enseignant-chercheur HDR en philosophie à l’École Centrale de Lyon
Oliver Ferret,  conseiller « formation doctorale », Professeur des universités et Directeur de l’École doctorale de Lyon 2

Jacques Hallak, conseiller « Organismes internationaux », Conseiller auprès du Bureau international de l’Education,  l’UNESCO, Ex-Dean o

Hervé Maisonneuve, conseiller « Editeurs », Consultant en rédaction scientifique, ancien Professeur associé de santé publique, Paris, France

Le rôle du conseil scientifique

Se saisir des questions relevant plus particulièrement de leur domaine d’expertise.

Participer à toutes les décisions de l’Institut de manière collégiale.

Développer et enrichir les protocoles d’expertise et d’action en matière de fraude et de plagiat lorsque de nouveaux cas de médiation ou d’intervention sont soumis.

Participer à la diffusion des travaux de recherche et des certifications de l’Institut.

Contribuer au rayonnement international de l’Institut.

Veiller au développement du portail de référence international des milieux académiques, à la publication des articles, des livres et des documents Web.

Les conseillers pays

Boubacar Baidari
conseiller « Afrique de l’Ouest », professeur, Directeur Général du Centre Africain d’Études Supérieures en Gestion (CESAG), Dakar, Sénégal

Frédérique Coulée
conseillère « France », professeur, Université d’Evry Val d’Essonne, France

Maria Conforti
conseillère « Italie », professeur associé, Université Sapienza de Rome, Italie

Sonia Morin
conseillère pour le « Canada » , Coordonnatrice Service de soutien à la formation, Université de Sherbrooke, Canada

Mériem Jaïdane
conseillère « Tunisie », professeure Ecole Nationale d’Ingénieurs de Tunis, Université de Tunis El Manar, Tunisie

Paulo Peixoto
conseiller « Portugal », professor Centro de Estudos Sociais (CES/FEUC) Universidade de Coimbra, Portugal

Marian Popescu
conseiller « Roumanie », professeur, Université de Bucarest, Roumanie

Dagoberto Páramo Morales
conseiller « Colombie », Professeur, Universidad del Norte, Barranquilla, Colombie

Le rôle des conseillers pays

Coopter des membres institutionnels de leurs pays.

Contribuer à la création d’un espace de rencontre scientifique international et interdisciplinaire portant sur la fraude et le plagiat.

Permettre de comprendre et d’analyser les différentes pratiques, règlementations et lois de pays associés.

Promouvoir la formation et l’information en matière de fraude et de plagiat.

Diffuser une méthodologie d’expertise en matière de fraude et de plagiat dans les universités.

Les collaborateurs de l’Institut

Nadine Eck

en charge de la validation des dossier d’expertises de plagiat dans les procédures de plainte ou de médiation

Dejan Munjin
en charge de développement des outils informatiques, Dr. ès Sciences Economiques et Sociales Mention Systèmes d’Information, Université de Genève, Suisse

Nada Sayarh
en charge de la plate-forme collaborative en ligne, Post-doctorante GSEM, Université de Genève, Suisse