fren

Pacifier les communautés

La gestion de conflits inter-personnels et collectifs

Les dispositifs de prise en charge des cas de manquement à l’intégrité doivent  être en mesure de faire régulièrement évoluer les règles.  Cela est une assurance de neutralité et de dédramatisation des situations. Car celui qui accuse injustement s’expose aussi à la sanction de crédibilité. Nous devons revenir aux faits et ne pas être prisonniers des rets de postures interactionnistes particulières.

1 Journée

A – Gestion des conflits interpersonnels et des comportements déviants

Compétences : Identifier les divers profils de plagieurs (étudiants comme enseignant et/ou chercheur) par leur mode opératoire et comprendre comment les aborder. Savoir comment les confronter à leur comportement plagieur, savoir écouter leur souffrance et mettre en place avec eux des procédures pour les débarrasser – si possible – de comportements souvent addictifs.

B – Pacifier les communautés

Compétences : Comprendre la complexité des situations de traitement du plagiat dans l’UE. Apprendre à diffuser des guidelines pour traiter de situations de conflit complexes dans des cas de plagiats qui mettent en scène divers acteurs (doctorants, professeurs, administrateurs, auteurs, journaux…). Apprendre à former au rôle de médiateur dans des situations organisationnelles tendues impliquant divers acteurs (doctorant, directeurs de recherche, chefs de labo et chercheurs…) en vue de pacifier la communauté. Savoir répondre aux questions des établissements qui se situent sous des règlements ou législations différents dans les cas de collaboration et de co-tutelles de travaux.

C – Vivre dans un univers global

Compétences : Mesurer le caractère exponentiel des plagiats dans les publications, mettre en place des mesures préventives. Recevoir une plainte pour plagiat en tant qu’éditeur de revue, de journal scientifique, de conférences, de sites Web. Traiter le plagiat : le retrait des articles, la rédaction des excuses, la communication des sanctions.