fren

Dispositifs organisationnels

Parution 21.05.2015

Prévenir et gérer les manquements à l’intégrité

De nombreux établissements ont entamé une procédure de prévention du plagiat depuis quelques années. D’autres se lancent maintenant dans l’action.

A leur demande, nous organisons un séminaire de deux jours pour les responsables dont le rôle est de présider l’équipe en charge d’un programme anti-plagiat et de veiller à la mise en œuvre du programme dans son ensemble.

Ces formations sont, pour eux, l’occasion de se rencontrer et de constituer un réseau qui saura mutualiser ses découvertes en matière de dispositifs.

La méthodologie est la méthode des cas et le travail en binôme.

 

Journée 1 

A – Contextualisation et fondements du dispositif

Compétences : Maîtriser une grille de déontologie claire pour différencier les situations risquant de porter préjudice à la morale, à la déontologie académique, à l’éthique de l’enseignement et de la recherche et à la responsabilité organisationnelle. Comprendre les 10 conséquences d’un comportement plagiaire et savoir l’expliquer à tout acteur interne.

B – Techniques d’appréhension des cas de plagiat et fraude.

Compétences : Connaître les techniques légales et digitales pour circonscrire le plagiat. Connaître les lois sous-jacentes en matière de plagiat, savoir les utiliser et les expliquer. Utiliser des logiciels de détection de similitudes et en connaître les limites. Savoir conseiller les victimes pour déposer plainte pour plagiat commis par des fonctionnaires d’autres établissements et/ou d’autres pays.

Journée 2  

A –  Mettre en place un dispositif institutionnel 

Compétences : Les étapes d’un projet intégré institutionnel sont décortiquées et un timing de réalisation créé par chaque participant. 12 plans d’action sont distingués pour être mieux analysés et conduits par divers acteurs. Prendre conscience qu’un traitement de plagiat efficient s’inscrit dans le cadre d’un projet intégré qui est plus que la somme de ses différents plans d’action. Le suivi dans le temps de ce dispositif sera également formalisé.

B – Gérer un processus de plainte

Compétences : Pouvoir expliquer la réception d’une plainte pour plagiat au sein d’un établissement académique, accompagner le/les protagoniste/s de cas de plagiat et conduire une instruction. Savoir comment définir une commission d’expertise, dans le respect des personnes impliquées. Pouvoir conseiller en matière d’instruction des cas, de définitions de sanctions éventuelles, de réparation pour le/les victimes/s, de publication éventuelle des résultats.