fren

Plan 2 – Mettre en place un groupe de projet

Publication 03.05.2007

 

Modifier des habitudes et des processus d’une institution ne peut être imposé autoritairement. Il est donc indispensable de constituer un groupe de projet, non sur la base d’un simple volontariat ou de raisons hiérarchiques, mais en raison de complémentarité des profils que la problématique appelle.

Le projet est défini comme ensemble coordonné d’actions, qui mettent en jeu des compétences transversales de différentes fonctions, afin d’atteindre le but défini par une intention explicite.

Le groupe de projet définit toutes les procédures, en accord avec les acteurs concernés, fixe le programme nécessaire pour les mettre en application, veille à leur mise en place opérationnelle et assure le reporting auprès des dirigeants et des acteurs concernés.

Parce qu’il s’agit d’un projet de nature pédagogique, il est essentiel que des enseignants comprenant bien les modes de communication des acteurs internes s’impliquent fortement. Mais le problème à traiter concerne des aspects divers qui appellent une complémentarité des compétences au sein du groupe de projet.

Suggestions

• Impliquer : comme chef de projet un enseignant spécialiste de la gestion et de l’organisation.

• Impliquer : un informaticien, féru d’Internet.

• Impliquer : un/e bibliothécaire.

• Impliquer : un spécialiste de la communication (ou une agence).

• Impliquer : un conseiller légal.

• Impliquer : un étudiant (responsable d’association).